C’est à une quarantaine de kilomètres de Nantes qu’une piscine à vagues sera construite d’ici 2022. Les surfeurs pourront profiter d’un bassin de 200 mètres de long et 75 de large.

Alors que Paris pourrait prochainement accueillir plusieurs piscines à vagues, un autre projet devrait voir le jour en 2022 près de Nantes. C’est plus précisément à Saint-Père-en-Retz que la Bergerie Surf Camp mettre en place une structure utilisant la technologie « American Wave Machine » (à l’image de celle de Waco au Texas) comme le rapporte nos confrères de Surf Session.

Les travaux, qui devraient débuter en 2020 sont donc censés s’achever en 2022. Un bassin de 200 mètres de long et 75 de large devrait permettre de créer des vagues de 20 secondes (à raison de 18 par personne sur une heure, soit jusqu’à 320 par heure), allant de quelques centimètres pour les plus petites à plus de deux mètres pour les plus grosses vagues. Il faudra payer entre 25 et 45 pour chaque session.

Les concepteurs du projet annoncent notamment sur leur site que la moitié des 8 hectares du terrain seront occupés par le bassin et les infrastructures (bâtiments, parkings…) tandis que l’autre partie sera dédiée aux pâturages. « Son grand enclos de moutons autour des installations permettra l’entretien naturel du terrain sur un mode d’éco-pâturage » est-il ainsi expliqué.

L’émission Riding Zone est revenue la semaine dernière sur ce nouveau phénomène qui divise le monde du surf.

Source de l’article : TheRiderPost.com