Il y a effectivement des vagues sur les côtes de notre département. Ce ne sont pas les plus grosses, les plus fréquentes, les plus longues, les plus réputées de nos côtes françaises mais elles existent et pour certains, elles sont suffisantes.

Pour les autres, ceux qui surfent de tout temps, toute l’année, quand les conditions le permettent, les spots de surf les plus plébiscités se trouvent en Vendée, en Bretagne où dans les Landes, à 1h30 de route minimum. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous souhaitons nous installer à Saint-Père-En-Retz.

Des vagues oui, mais parfaites !

Les vagues de La Bergerie Surf Camp auront une période et une qualité proches des spots mondiaux les plus réputés. Cela pourra permettre de réduire le nombre de surf trip autour du monde et aux surfeurs locaux, en mal de vagues de trouver une alternative.

Une population qui pratique les sports nautiques

Outre la pratique du surf en Loire Atlantique, la population est déjà initiée et pratique de nombreux sports nautiques : bodyboard, planche à voile, kitesurf, wakeboard, voile… C’est également un nombre de pratiquants potentiel pour La Bergerie Surf Camp, nettement supérieur à celui d’autres régions de la France ou le projet n’aurait pas autant d’intérêt.

Emplacement idéal

A environ 40 minutes de Nantes et de son bassin de population, à quelques encablures de destinations touristiques plébiscités, c’est l’endroit idéal pour installer notre concept et mixer la pratique naturelle et artificielle : le matin en bodyboard ou en Stand Up Paddle dans le bassin de La Bergerie, à midi en Canoé à Frossay, l’après-midi en surf à Saint-Brévin, pour terminer en soirée au Téléski de Saint Viaud ou encore en char à voile sur la plage…

Tout est lié ! Le territoire de Sud Estuaire est une véritable terre de glisse, c’est l’endroit idéal pour y développer notre activité.